Eyrieux Rhône Véore - Office de Tourisme
Ardèche - le Conseil Général La Drôme - le Conseil Général
logo du site

Etoile sur Rhône

  • Altitude : 174 mètres. Logo de la ville
  • Population : 4 471 habitants.
  • Nom des habitants : Étoilien(ne).

Village d’Histoire

À 10 km au sud de Valence, la commune d’Étoile-sur-Rhône s’étend sur 4 279 hectares de terres et le long du Rhône sur 10 km.

La plaine est riche de faune et de flore, et le village perché domine la Vallée du Rhône et fait face aux premières montagnes de l’Ardèche.

De l’époque romaine, Étoile-sur-Rhône a hérité son nom, en latin « Stella ». Aux détours des ruelles et des places, une fontaine, un rempart, l’église Notre-Dame, la tour Diane de Poitiers, la Charte des franchises de 1244, le lavoir et une certaine ambiance déjà provençale se dégage de cette balade à travers les siècles…

JPEG - 239.2 ko
Le village
(N. Giraud)

Les monuments et les maisons, souvent en pierres d’Étoile-sur-Rhône ocre orangée et en galets du Rhône donnent au village un aspect particulier les soirs d’été ou à l’automne. Vous serez surpris par les multiples points de vue du village. Il faut lever les yeux sur une sculpture, un détail de porte et « grimper » jusqu’au parc du château pour le panorama sur la Vallée du Rhône. La place de la République abrite un magnolia plus que centenaire… C’est à Étoile-sur-Rhône qu’eut lieu, en juillet 1789, le premier rassemblement des Gardes Nationales Françaises qui fût le point de départ de la fête de la Fédération à Paris le 14 juillet 1790.

Le bourg d’Étoile-sur-Rhône est protégé en tant que site depuis le 8 mai 1972.

Grâce au Rhône et à ses terrasses alluvionnaires, la terre est riche et l’agriculture diversifiée depuis longtemps. Le fleuve roi a aussi drainé en son flux de nombreux bateaux qui à l’époque faisaient des haltes aux nombreux relais de halage que comptait la commune, en témoigne encore « le Calabert ».

Les berges du Rhône
Les berges du Rhône
(N. Giraud)
La plaine du Rhône
La plaine du Rhône
(N. Giraud)
Le bord du vieux Rhône
Le bord du vieux Rhône
(N. Giraud)
Le plateau d'Etoile, vue sur les 3 Becs
Le plateau d’Etoile, vue sur les 3 Becs
(N. Giraud)
Champs de tournesol
Champs de tournesol
(N. Giraud)
Le village historique
Le village historique
(N. Giraud)

Le village est jumelé depuis 2004 avec Viggiano (Italie), Polaniec (Pologne) et Vonitsa (Grèce).

Evénements

  • Dernier week-end de janvier : Salon l’Etoile du Bien-être
  • Juillet : festival du lac aux étoiles, commune d’Étoile et Beauvallon.
  • 1er week-end de juin : carnaval et festival de musiques organisé par le comité des fêtes.
  • Août : fête des battages organisée par l’A.P. E.R.
  • Août : visites théâtralisées organisées par la commune.
  • Septembre : salon de peinture « Étoiles et toiles »organisé par le C.S.C.E.
  • Décembre : salon Créa d’Art organisé par Familles rurales.

Les sites étoiliens à visiter

L’église Notre Dame :

JPEG - 71.8 ko
L’église
(N. Giraud)

L’église d’Étoile est un un bel exemple de l’art roman tardif de la Vallée du Rhône. Construite entre le XIIe et le XIIIe siècle, cette église changea d’allure avec l’adjonction des chapelles et le réhaussement du clocher suite à un incendie en 1651.

À l’extérieur, un porche en plein cintre surplombe un portail monumental aux décors remarquables : tympan supporté par les colonnettes couronnées de chapiteaux décorés de feuilles d’acanthes ou de têtes humaines. Les piédroits du porche surmontés de masques léoniens témoignent d’un savoir-faire régional que l’on retrouve dans les églises du département de la Drôme. Par son style harmonieux, ce portail latéral s’apparente à celui de l’église de Sainte-Trophime d’Arles.

Une charte des libertés fut gravée le 21 février 1244 sur le tympan du porche de l’église. Cet affichage public rédigé en latin témoigne de la générosité du comte Desaymar et des privilèges accordés aux villageois d’Étoile.

L’inscription sur le clocher correspond à la devise d’Étoile « non licet omnibus » (« il n’est pas permis à tous »).

JPEG - 61.7 ko
Le télégraphe avant restauration (N. Giraud)

Le télégraphe : Il est situé près du château d’eau, quartier des Donnay Est, chemin du Télégraphe. Nous devons cette invention de la télégraphie aérienne au Parisien Claude Chappe. Élevé en 1823 d’après l’instruction de Paris, il était en liaison avec le télégraphe de Livron mais aussi ceux de Valence.

Ce télégraphe Chappe cessa son activité en 1853. Les télégraphes Chappe, sous le contrôle de l’État, furent remplacés ensuite par un système encore plus rapide de communication électrique connu sous le nom de morse. Les télégraphes étaient composés d’un système de mat sur la toiture de l’édifice, avec des bras pivotants peints en noir. Le bâtiment appartient à la commune d’Étoile et est en cours de rénovation.

JPEG - 420.2 ko
Le relais de Halage (N. Giraud)

L’ancien relais de Halage : Connu sous nom de Calabert, cet édifice en ruine est l’un des dernier relais de halage construit pour les mariniers au bord du Rhône. Il permettait d’abriter les animaux et aux mariniers de se restaurer sur place.

Village d’artistes

JPEG - 18.4 ko
la galerie de l’Office de tourisme

Deux grandes salles sont à la disposition des artistes amateurs ou professionnels à Étoile dans les locaux de l’Office de tourisme.

Les thèmes changent à chaque exposition : peintures, sculptures, décorations d’intérieur, photographies, art floral et, depuis peu, art contemporain se succèdent pour le plaisir des yeux. Chaque exposition est différente selon la sensibilité et la mise en scène de chacun des artistes présents. Le public est fidèle et nos expositions sont attendues par de nombreux amateurs d’arts, de tous âges et de différents horizons.

D’autres lieux d’expositions (ateliers, galeries, salons…) animent également le centre historique d’Étoile.

JPEG - 11.9 ko
Les Clévos

À deux pas du village, le domaine des Clévos abritait le château de plaisance de la famille des Poitiers. Malheureusement ce château fut détruit pour vendre ses pierres comme bien national.

À cet emplacement furent installés les moulinages Rey. Connu aussi sous le nom de site des Clévos, ce lieu reste remarquable par son ensemble architectural.

Ce domaine est composé de près de 4,5 hectares de terrain avec un bâti du XIXe siècle composé d’un espace privatif et d’un bâtiment industriel de 2 500 m2. Aujourd’hui propriété communale, les Clévos accueillent des expositions de grande envergure liées à la culture scientifique et technique, organisées par la Communauté de communes.


Le territoire d’action de l’Office de tourisme est celui de

  • Beauchastel
  • Beauvallon
  • Etoile sur Rhône
  • La Voulte sur Rhône
  • Montéléger
  • St Fortunat sur Eyrieux
  • St Laurent du Pape

et une autre commune :

  • Gilhac et Bruzac

Office de Tourisme Eyrieux Rhône véore - Place E Jargeat - 07800 La Voulte sur Rhône - Tél : 04 75 62 44 36

Conception / réalisation Inforoutes.fr